Pipette en bois

La pipette, outils nécessaire à l'élaboration du vin

Inv 992.1.232

Datation : 1904

Matériau : bois (branche creusée)

Dimensions : L 39.5, l 6, diam 3

Fabrication : Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique)

Utilisation : Saint-Colomban (Loire-Atlantique)

L'élaboration du Muscadet et du Gros-Plant nécessite une vinification particulière. Après le pressurage des grains, le jus ou moût est mis à débourber pendant une nuit : on le laisse au repos dans une cuve pour permettre le dépôt de toutes les impuretés restées dedans.

Après le débourbage, le moût est soutiré et placé dans de grandes cuves de fermentation.

Dans le vignoble nantais, les fûts en bois ont quasiment disparu et ont été remplacés, à partir des années 1940, par des cuves souterraines en béton revêtues de parois intérieures en verre, puis par des cuves en inox.

La fermentation se déroule sous l'action des levures naturelles présentes dans le raisin et qui transforment le sucre en alcool et en gaz carbonique. Le vigneron doit constamment contrôler cette action de fermentation et la dégustation joue un rôle très important dans ce contrôle.

Au cours de l'hiver, le vigneron goûte fréquemment son vin en cours d'élaboration pour s'assurer de sa qualité. Il en soutire une petite quantité à l'aide d'une pipette. Il aspire le jus dans les cuves puis bouche le trou du haut avec le pouce.

Cette pipette a été réalisée à l'aide d'une branche évidée en son centre. Les pipettes peuvent également être en fer (inv 992.1.233) ou en verre (inv 992.1.235).

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes