Le Bilan Carbone

L'élaboration du bilan carbone constitue la première étape dans l'élaboration du Plan Climat.
Ce diagnostic doit permettre de repérer les sources d'émissions de gaz à effet de serre (GES) et de se fixer des objectifs de réduction.

Les objectifs du diagnostic :

  • disposer d'un état des lieux et d'une évaluation des émissions de GES générées par les activités de l'ensemble du territoire du Pays du Vignoble Nantais pour évaluer leur impact en matière d'effet de serre. Il servira d'état de référence pour la suite des réflexions conduites.
  • hiérarchiser le poids de ces émissions en fonction des activités et des sources.
  • apprécier la dépendance du territoire vis-à-vis de la consommation d'énergies fossiles et d'en déduire leur fragilité dans un contexte de réduction des stocks d'hydrocarbures.
  • proposer des pistes d'orientations stratégiques conçues pour nourrir un plan d'action à court et moyen terme afin de réduire ces émissions mais aussi la vulnérabilité du territoire et de ses acteurs.

En aucun cas, ce bilan carbone ne peut être utilisé pour mettre à l'index telle ou telle activité qui apparaitrait comme plus émettrice qu'une autre.

Le Bilan Carbone du Pays du Vignoble Nantais a été réalisé au cours de l'année 2010, avec l'année 2008 pour référence.

La consommation énergétique du territoire

Le Pays du Vignoble Nantais consomme 235 500 tonnes équivalent pétrole.

Conso énergétique




Par habitant : 2,63 tep/an/habitant (moyenne française : 2,6 ; moyenne de la Région des Pays de la Loire : 2,3).

Par type d'énergie :
- 28% gazole / essence
- 24% électricité
- 21% gaz naturel
- 15% fioul
- 2% GPL
- 10% autres (dont bois et Energies renouvelables)
Soit 66% d'énergie fossile.

Les émissions de gaz à effet de serre

Le territoire émet 775 000 tonnes équivalent CO2 sur la base des données de 2008. Cela représente une émission de 8,65 tonnes équivalent CO2 par habitant et par an. La moyenne régionale est de 8,6 tonnes équivalent pétrole et la moyenne nationale de 10 t.eq. CO2.

Ventilationémission GES

Dépendance aux énergies fossiles et vulnérabilité du territoire

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre traduit une dépendance aux énergies fossiles.

Les émissions d'origine énergétique sont issues principalement de la combustion de l'énergie. Elles représentent 77% des émissions de gaz à effet de serre, soit 600 000 t.éq.CO2 .

Répartition par type d'énergie :

Energie


Evaluation de l'impact financier

En appliquant le différentiel de 45 euros aux 540 000 t.éq.CO2 de gaz à effet de serre émis par la combustion des énergies fossiles sur le territoire du Pays, on déduit un écart de coût de fonctionnement évalué à 22,6 millions d'euros. Ramené à l'habitat, cela représente un différentiel de 250 euros par an.

cout

Retrouvez plus d'information sur le site de l'ADEME.

Le diagnostic des émissions de gaz à effet de serre est financé par l'ADEME dans le cadre du Contrat d'Objectif Territorial 2008-2011 et par la Région des Pays de la Loire dans le cadre du Contrat de Territoire Unique 2007-2010 .
ADEME Région Pays de la Loire


Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes