Fleuve, marais et rivières

Trois éléments « d'eau » structurent le territoire: la Loire, le marais de Goulaine et la Sèvre nantaise. Leur cours et leur champ d'extension définissent le paysage du Pays du Vignoble Nantais. Ils ont permis certains développements économiques et sont donc bordés de l'architecture qui s'y rapporte.

Au Nord, la Loire borde le territoire. Le site bénéficie d'un classement Natura 2000 (site d'intérêt national par la qualité et la diversité de son avifaune). Dans la vallée de la Loire, le paysage est composé par les îles bocagères, les ripisylves et les prairies humides mais aussi la levée de la Divatte, construite au milieu du XIXe siècle, et les tenues maraîchères.

Le paysage maraîcher de bord de Loire rassemble des paysages linéaires constitués de longs tunnels bas dits « chenilles », de serres plastiques ou de verres. Il s'agit d'un paysage de travail extrêmement construit et aménagé suite aux regroupements d'anciennes petites tenues maraîchères dont les traces subsistent à travers les murets de pierre encore présents le long des chemins et des voies communales.

Du fait de son intérêt écologique et paysager, le marais de Goulaine est protégé à la fois au niveau national et au niveau européen (Natura 2000, Zone de Protection Spéciale, Site d'Intérêt Communautaire). Il s'agit d'une importante dépression marécageuse de 8 km de long et 4 km de large, reliée à la Loire par un canal. Le Marais est généralement en eau de novembre à mai. Aujourd'hui, trois ouvrages régulent le débit de la Goulaine et donc la hauteur d'eau dans les marais afin de concilier les intérêts des différents usagers (chasseurs, pêcheurs, agriculteurs, naturalistes et viticulteurs).

La Sèvre nantaise traverse le Pays du Vignoble Nantais dans sa course vers la Loire. Elle a été, en tant que voie de communication, l'un des axes de développement du territoire, le reliant à Nantes et à la Loire. D'amont en aval, la Sèvre est tour à tour qualifiée de « clissonnaise », « navigable » et « urbaine ». « Clissonnaise », son paysage est marqué par l'implantation d'industries au début du XIXe siècle. « Navigable », elle s'étire du Pallet à Vertou et son cours est ponctué de nombreux villages en bord de rives, parfois équipés de quais. Enfin, « urbaine », la Sèvre peut être entourée de parcs aménagés ou de quais pittoresques bordés de maisons dans le bourg de Vertou ou dans les villages du Chêne et de Portillon.

Le réseau hydrographique du territoire est aussi constitué des rivières formant le bassin versant de ces trois éléments structurants : l'Ognon, la Maine, la Divatte et la Sanguèze.

Marais de Goulaine, crédit photo Mairie de La Chapelle Heulin Le Pé de Vignard LePallet, crédit photo Mairie du Pallet La Levée de la Divatte, crédit photo Mairie de Saint Julien de Concelles

Agence de création de sites Internet pour les professionnels et les collectivités située à Nantes