Visite du chantier de l’Espace Jeunes de La Planche

Un bâtiment à faible empreinte environnementale

Le 28 octobre dernier, la commune de La Planche, en partenariat avec le Syndicat Mixte du SCoT et du Pays du Vignoble Nantais, a accueilli une délégation de 20 personnes venues visiter le chantier de construction du nouvel « Espace Jeunes » communal.

Inscrit dans la démarche E+ C- « énergie positive bas carbone », ce bâtiment a été conçu pour avoir une faible empreinte environnementale. Pour répondre à l’ambition des élus communaux pour cette nouvelle construction, les choix techniques accompagnés par l’architecte Nicolas Guérin et par la « Mission énergie » du vignoble nantais, ont conduit à privilégier un bâtiment public à ossature bois paille. Il s’agit de la première construction de ce type pour un bâtiment public dans le vignoble nantais.

Le projet a également été pensé dès l’amont en tenant compte des usages et des futurs usagers : l’Institut de Formation d’Animation et de Conseil (IFAC), utilisateur du lieu pour l’animation jeunesse, a été associé à la conception des nouveaux espaces.

Lors de cette visite, les élus et techniciens communaux du territoire, ont pu voir la pose en cours de l’ossature bois paille, et échanger avec les élus et services techniques, l’architecte, l’association IFAC ainsi qu’avec l’entreprise Douillard, sur des questions d’ordre technique mais aussi stratégique :

  • La structure de l’ossature bois paille, ses caractéristiques et son fonctionnement en isolation,
  • Le choix des matériaux biosourcés,
  • Les autres caractéristiques du bâtiment, notamment son orientation et la casquette qui permet une meilleure régulation de la température,
  • L’implication des usagers dans le projet et les pistes de sensibilisation pédagogique sur le mode constructif du bâtiment,
  • L’expérimentation énergie positive bas carbone, en préparation de la future réglementation environnementale qui s’appliquera à partir du 1er janvier 2022,
  • La mesure de l’impact environnemental du bâtiment au travers d’un analyse de cycle de vie
  • La question des filières d’approvisionnement en matériaux biosourcés, en lien avec l’économie locale.

Compte tenu de son caractère innovant, ce projet a été retenu par le comité LEADER du Pays du Vignoble Nantais, pour une subvention européenne FEADER.