Visite du chantier de la nouvelle école publique de Monnières

Le 12 mai 2022

Le 12 mai dernier était organisée une visite du chantier de construction de la nouvelle école publique à très faible impact environnemental.

25 participants sont venus découvrir ce projet situé en cœur de bourg, se rendre compte sur place des enjeux et solutions possibles pour la construction d’un bâtiment d’école à « énergie positive et bas carbone » et échanger avec les élus monniérois et l’architecte du projet.

Parmi les participants : élus des communes du vignoble délégués aux bâtiments publics ou à l’enfance, agents des services techniques ou impliqués sur les questions d’énergie, d’environnement ou d’aménagement, membres du comité LEADER du vignoble nantais…

Les interventions des élus de Monnières (Benoît COUTEAU, Christian MAILLARD), de l’architecte (Sébastien LE HOUEROU du Cabinet CUB) et du conseiller énergie du vignoble nantais (Guillaume MARRET), sont venues illustrer et expliquer la traduction concrète des ambitions pour le projet :

  • Une construction qui sera certifiée « énergie positive et bas carbone », avec des niveaux E3 C2 (1) ;
  • Une enveloppe (ossature bois et isolation) performante et en partie biosourcée (ouate de cellulose) et une conception compacte et bioclimatique ;
  • Un système de chaufferie à bois granulé, à haut rendement et mutualisée avec trois sous-stations : école, pôle enfance et multi-accueil ;
  • Une toiture pensée pour accueillir si besoin une ferme photovoltaïque ;
  • Une conception du projet suivant une logique de mutualisation des équipements communaux – bâtiments existants ou en construction - en cœur de bourg ;
  • Une conception végétalisée des espaces extérieurs, cour de l’école et abords, afin de limiter l’artificialisation ;
  • Un chantier « zéro déchet » :

L’entreprise Tri ‘n’Collect (Simon LE TESSIER), a ainsi apporté des précisions sur la démarche « zéro déchet ». Cette démarche fait écho aux logiques d’économie circulaire engagées à l’échelle du territoire (prévention et réemploi des déchets, promotion de l’écologie industrielle territoriale …) : les matières récupérées sur le chantier ne sont pas des déchets mais des ressources réutilisables.

L’architecte a témoigné : « l’école de Monnières est le résultat d’une démarche de ‘‘territoire à énergie positive’’ ainsi que la volonté de la commune de réaliser un bâtiment peu consommateur et peu carboné. Le projet est au cœur d’une vision globale de limitation de l’impact d’une structure sur son environnement en sortant de la réflexion micro-centrée. Le bâtiment est implanté au sein de la commune pour une organisation logique en liaison douce et une mise en commun du moyen de chauffage avec les bâtiments voisins. »

Enfin, les élus de Monnières et l’architecte ont souligné combien la concertation avec les usagers est au cœur du projet, avec un comité consultatif dédié : élèves, enseignants, parents d’élèves, agents de la commune, ces utilisateurs futurs sont associés au tout début de la réflexion au travers d’ateliers participatifs. Les écoliers auront d’ailleurs l’occasion de faire eux aussi une visite de chantier !

Le projet a été retenu par le comité LEADER du vignoble nantais, pour une subvention européenne de 100 000 € au titre des « grands projets ». Dans son avis de principe, le comité a souligné « la qualité et l’exigence du projet, qui a trouvé un équilibre dans les choix de construction (performances énergie et carbone, volumétrie sobre, utilisation des énergies renouvelables, mutualisation des équipements…) », ainsi que « la démarche de progrès RSO (2) engagée par la commune et appliquée au projet, y compris via l’objectif ‘‘chantier zéro déchet’’, démarche vertueuse pour toute la filière du bâtiment ».

(1)    En savoir plus sur la démarche expérimentale « E+ C -»

(2)    RSO : responsabilité sociétale des organisations