Comprendre les paysages du Pays du Vignoble Nantais et suivre leur évolution

Deux nouveaux outils

Dans le cadre de sa compétence SCoT et du label « Pays d’art et d’histoire », le Syndicat Mixte du SCoT et du Pays du Vignoble Nantais met en place deux nouveaux outils de compréhension et de suivi des paysages.

Première campagne photographique de l’observatoire photographique des paysages

Fin 2018, une réflexion était lancée pour trouver un outil d’analyse et de valorisation des paysages qui composent notre cadre de vie.

Retardée par la pandémie, la première campagne photographique a eu lieu pendant l’été 2021. L’observatoire photographique des paysages consiste en des campagnes photos régulières sur quelques sites qui représentent à la fois le territoire tel qu’il est aujourd’hui et ses enjeux. Les 95 points de vue sont désormais consultables sur ce site. On y retrouve des sites reconnus pour la qualité de leur paysage (Clisson depuis le viaduc, la levée de la Divatte…) mais aussi des lieux du quotidien qui font partie de notre environnement (centre-bourgs, paysages de vigne, de maraîchage ou encore de prairies).

Une nouvelle brochure « Parcours »

Pour accompagner l’observatoire, une nouvelle brochure « Parcours » a été réalisée. Celle-ci s’attache à décrire et présenter les enjeux des paysages du vignoble nantais en une vingtaine de pages. Elle s’adresse principalement aux habitants et aux acteurs du territoire qui pourront découvrir les 7 unités paysagères qui traversent le vignoble nantais : le vignoble mais aussi le marais de Goulaine, la Loire maraîchère, le bocage vendéen et maugeois, etc. Le document est largement illustré par les images de l’observatoire photographique.

Ce « Parcours : les paysages du vignoble nantais », vient compléter la collection de « Focus », « Parcours » et « Laissez-vous conter » réalisés dans le cadre du label Pays d’art et d’histoire.

Une base pour accompagner réflexion et sensibilisation

Les campagnes photographiques de l’observatoire seront reconduites tous les 3 ans. Leur comparaison et leur mise en perspective permettront de documenter l’évolution des paysages et d’alimenter l’évaluation du SCoT. En termes de sensibilisation, elles seront par exemple un support pour des Parcours d’Education Artistique et Culturelle à destination des jeunes du territoire, pour les conférences de l’Université sur Lie, etc.